Vitre de serre : aménagement et équipement pour votre jardin

Vitre de serre : aménagement et équipement pour votre jardin

Vitre de serre : aménagement et équipement pour votre jardin

Faire construire une serre est bien évidemment motivé par le soucis de protection de vos plantes les plus chères lors des rudes périodes de l’année. Ayant tout autant d’avantages durant la période estivale, bien choisir le type de vitre pour le verre de votre serre est important. Ce choix qui peut affranchir vos plantes des conditions climatiques doit tout de même se faire en fonction de l’usage destiné. Par ailleurs, faites attention, car construire un abri de jardin peut, selon la surface, entraîner une taxe supplémentaire d’habitation

 

Que votre choix soit déjà fait avec une serre en kit, ou que vous l’ayez construite, voici tout de même les conseils de nos artisans vitriers professionnels pour vous rappeler quelques points de première importance.

 

LE TYPE DE SERRE

Les parois se la serre sont très souvent en PVC, aluminium ou acier, et les modèles fournis par les distributeurs d’ameublement ou bricolage sont standardisés. Les monter soi-même n’est a-priori pas sorcier, pourtant le design sera beaucoup moins agréable que si vous faites appel aux services d’un vitrier.

Des matières plus nobles et élaborées sont possibles pour les serres, les amateurs de bois seront ravis, car beaucoup de possibilités s’ouvrent à eux avec le bois imputrescible. Sur mesure, ce genre de serre est montable par un artisan qualifié, qui peut, au besoin, raccorder la serre directement à votre maison pour un chauffage adapté et une fondation plus solide.

 

VITRAGE DE SERRE : EXPLICATIONS

Faire entrer la lumière est bien évidemment le point primordial pour que vos plantes profitent de ses effets naturels nécessaire à leur métabolisme. Alors il faut dans ce cas une isolation parfaite pour conserver la chaleur requise, sans que vos dépenses de chauffage n’aient à souffrir de cette compensation calorifique. Ainsi, le verre sera bien plus avantageux sur le long terme, même si la différence à l’achat en rebute encore certains : pensez simplement au gain de luminosité et à la simplicité d’entretien pour vous laisser convaincre.

 

Un vitrage simple est le premier choix, mais est exposé aux bris de glace en cas d’intempéries.

Le verre trempé ou verre feuilleté peut répondre à cette faiblesse, grâce à leur structure qui limite les éclats en cas de dommage réel.

 

Enfin, pensez à l’isolation. Un double ou triple vitrage permet une isolation aussi bien thermique que sonore. Des alternatives moins onéreuses sont possibles, encore une fois. Il vous suffit de jeter un oeil aux feuilles plastiques de type plexiglas ou polycarbonate pour satisfaire votre souhait d’économat. Ces isolants laissent passer la lumière et offrent une isolation raisonnable. Par contre, vous n’échapperez pas à la fragilité qui les dégradent au fil du temps. Petit inconvénient si vous préférez des feuilles plastiques donc. Celles-ci sont à changer régulièrement. 

RÉCAPITULATIF DES MATÉRIAUX

Pour faire simple, les différents matériaux dont vous pouvez disposer pour la partie transparente de votre serre ont les avantages et caractéristiques suivants :

MatériauAvantagesInconvénients
VerreRendu visuelPoids, fragilité, impossible de le scier
Verre trempéRendu visuelPoids, impossible de le scier
PVCPrix, mise en oeuvre facileTerni à la lumière, fragile, garanti 10 ans
PlastiquePrix, mise en oeuvre facileA remplacer tous les 5 à 10 ans
Polycarbonate alvéoléPrix, résistance, isolation thermique, légèreté, sciablePrécaution d’installation importantes
Polyméthacrylate de méthyle (plexiglas)Transmission lumineuse, légèreté, transparence, soliditéPrix

 

ÉQUIPER SA SERRE

Tout dépend cette fois du type de plante que vous cultivez. La température dont ils ont besoin tout au long de l’année est à prendre en compte également. D’une manière générale, un thermomètre et un système de chauffage électrique, gaz, ou pétrole, s’adapte assez facilement. Le chauffage est raccordé à la serre, et lors de la saison estivale, un ventilateur peut être installé en supplément.

Pour les petites serres dont la surface est inférieure à 5 m2 un chauffage électrique simple à bain d’huile suffit. Encore une fois, il vous faudra adapter le chauffage à la surface. Ceci, pour limiter les dépenses énergétiques inutiles nécessaire à une production régulière.