Quelques mots sur le triple vitrage

Quelques mots sur le triple vitrage

Quelques mots sur le triple vitrage

Pour votre isolation thermique, le triple vitrage est une solution très appréciable. Il est constitué de trois verres, séparés par un espace hermétique rempli d’air déshydraté ou de gaz argon puis assemblés. Ce type de vitrage offre une isolation optimale. Le gaz améliorant les performances d’une structure déjà isolante. Ce dernier possède des propriétés uniques servant à renforcer l’isolation thermique en limitant toute déperdition de chaleur. Moins conductibles que l’air et plus lourds, les triple vitrages limitent les pertes par conduction  et convection. Sos Vitrier Toulouse vous explique plus en détails dans cet article, les différents aspects du triple vitrage.

L’UTILISATION DU TRIPLE VITRAGE

Essentiellement pour les parois extérieures d’un habitat, les triples vitrages sont très efficaces pour les fenêtres, porte-fenêtres, baies vitrées et châssis verre fixes. Ils doivent être posés avec un silicone neutre. De cette manière, les coulures ou pertes d’étanchéités ne surviennent pas au fil du temps. Certains silicones ont en effet des problèmes de compatibilité en obturateur ou pour la pose des cales dans les châssis. Il est possible que des compositions dégagent des vapeurs pouvant migrer à travers le double vitrage et solubiliser le BUTYL qui perd en consistance et provoque non seulement des coulures mais aussi une perte dans la résistance à la vapeur d’eau.

SES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

La déperdition calorique est très affaiblie grâce au triple vitrage, ce qui permet une réduction significative de la consommation en chauffage. L’augmentation de la performance thermique Ug par rapport à un vitrage double peut aller jusqu’à 0,5 W/m2K. Ce type d’installation n’est d’ailleurs pas source de convection chaud/froid grâce à la vitre centrale. Et, contrairement au double vitrage qui perd en performance au-delà de 18mm, le triple vitrage augmente la quantité d’argon sans diminuer les qualités isolantes.

 

Dans le case d’une maison passive le triple vitrage est incontournable. Pour les BBC, il est vivement souhaitable pour l’optimisation de la valeur Ug. Le verre est pourtant assez lourd, (30 kg au m2 pour 20 kg au m2 pour un double vitrage traditionnel), il faut donc s’assurer que la structure portante puisse résister à de telles pressions. Les charnières et la menuiseries sont parfois à adapter avant la pose.

triple-vitrage

L’ajout d’une troisième couche augmente effectivement la valeur Ug mais dégrade parfois le facteur g. Ce dernier étant la proportion en pourcentage du flux énergétique solaire que le vitrage laisse passer, donc, la chaleur récupérée de l’extérieur. A cela nos professionnels disposent de solutions pour adapter le triple vitrage sans pour autant perdre en efficacité. Des traitements développés par nos partenaires sont en mesure de fournir des triple vitrages à coefficients Ug des plus performants. Dans certaines structures, ce type d’installation est même devenu obligatoire. Ainsi, n’hésitez pas à nous solliciter si vous avez plus de questions sur la pose d’un vitrage double ou triple.