Protection acoustique de vos vitres

Protection acoustique de vos vitres

Protection acoustique de vos vitres

La pollution sonore est vécue comme une des sources d’inconfort principales dans un espace de vie. Avant que cela ne devienne une cause préjudiciable sur votre santé ou que votre quotidien ne devienne ponctué par les bruits des autres, une protection contre les bruits extérieurs est à considérer. Un double-vitrage seul est-il bien suffisant dans ce cas? Sos Vitrier Toulouse vous explique.

L’AFFAIBLISSEMENT DES VITRAGES

Le bruit du trafic routier entre dans les nuisances phoniques les plus incidentes. Des réglementations sur les logements récents imposent un isolement de 30 dB et jusqu’à  36 dB pour les habitats très exposés. C’est pourtant souvent insuffisant pour obtenir une atténuation confortable. Un mur porteur exposé au bruit rend la fenêtre d’autant plus importante pour affaiblir de manière significative les arrivées sonores.

L’affaiblissement d’une paroi représente sa capacité à diminuer les bruits, une paroi simple ne comporte ainsi qu’un seul matériau dans son épaisseur au détriment d’un revêtement de surface. Seule la densité a une influence dans cette situation. Toutes les parois laissent passer les fréquences graves, l’efficacité d’une vitre augmente donc avec la fréquence et diminue avec les fréquences basses. Les parois simples porteuses remplissent les conditions pour étouffer de manière significative la transmission du bruit. Les paroi doubles sont la seule alternative possible!

L’APPELLATION NORMALISÉE

Noté Rw par les fabricants, l’affaiblissement global a une valeur unique indiquée. L’indice est calculé en fonction d’une réglementation selon une méthode trouvée à partir de la connaissance de la variation de R (indice d’affaiblissement) en fonction de la fréquence. L’utilisation de cette valeur est intéressante lors de la conception de logements neufs ou la rénovation d’anciennes structures. Il permet d’établir une comparaison entre deux matériaux mais ne donne aucune indication sur les variations de R en fonction de la fréquence à laquelle le bruit est émise.

L’ENSEMBLE APPORTÉ PAR LA DOUBLE PAROI

Comportant trois éléments différents dans une épaisseur, deux matériaux disjoints et peu massiques sont séparés par un espace intermédiaire ou un espace d’air. Un matériau absorbant est souvent placé dans cet entre-deux, et plus la lame d’air ou le matériau dans cet environnement sont épais, plus l’absorption du bruit sera efficace. Ceci implique une mise en oeuvre très soignée. Ainsi, l’ensemble créé par la solution absorbant utilise toutes ses propriétés nécessaires, ne laissant pas l’absorbant agir seul. Tout dépend de la structure déjà existante qu’il faut protéger du bruit, d’où l’importance d’ajuster les constituants d’un doublage et de laines minérales éventuellement ajoutées. Une paroi doublée par des éléments légers comme le plâtre ou le bois avec un absorbant n’apportent qu’une atténuation relative pour les fréquences basses.

Autre alternative au double vitrage, pour limiter cette fois le poids, est de remplacer des verres épais par des verres feuilletés intégrant un film en PVB silence. Ce film Polyvinyl de Butyral minimise le poids du verre en apportant la sécurité du verre feuilleté contre les tentatives d’intrusion.